Hôtesse événementiel : un métier qui demande de la répartie

On ne s’imagine pas à quel point le métier d’hôtesse événementiel est si difficile. On voit seulement le beau côté des choses, des demoiselles charmantes qui ont toujours le sourire. Mais on est loin de se douter que derrière les sublimes tailleurs et les chevelures dorées se trouvent des femmes qui sont formées pour appréhender les pires situations.

Pourquoi faut-il saluer le travail de ces professionnelles de l’événementiel ?

hotesse événementiel parisPatience, répartie et discernement, il en faut des qualités pour être hôtesse événementiel.

Tout le monde n’aura pas la patience de ces personnes, là pour accueillir, guider, renseigner du public qui dans les salons ne se comporte pas toujours en gentleman avec elles.

On est toujours à l’ère préhistorique dès qu’une femme porte une jupe et du maquillage !

Eh oui, ne soyons pas langue de bois, beaucoup de messieurs n’ont toujours pas compris qu’une hôtesse dans un salon d’entreprise, un congrès ou un séminaire travaille, et n’est pas là pour qu’on lui fasse la cour ! Cela dit, le sourire, la répartie, la psychologie des hôtesses Pénélope est toujours au rendez-vous !

Et les hôtes dans l’événementiel on en parle ?

Vous pensez que nous allions parler que de la belle hôtesse et que l’on allait oublier que dans ce métier il y a des hommes aussi ? Non, pas du tout, c’est d’ailleurs pour cela que l’on a cité l’agence Pénélope, car elle forme des hôtesses et des hôtes, et même des personnes en situation de handicap. Un modèle dans la profession, car peu d’agences parisiennes, françaises, en font autant.

Vous avez besoin d’une hôtesse événementiel ou d’un hôte pour un salon professionnel, un festival, un congrès, un événement culturel ou touristique ? Vous savez maintenant quelles sont leurs qualités professionnelles et leurs compétences avec l’accueil du public.

 

Hôtesse événementiel : un métier qui demande de la répartie
5 (100%) 1 vote